Les dispositifs pédagogiques ont commencé cette année dans mon lycée (TPE, IDD) et je me suis vite rendue compte de deux principaux problèmes concernant les élève et la recherche documentaire : le problème des droits d'auteur et du plagiat, et l'utilisation massive de wikipédia. Bien entendu je ne parle pas de tous les problèmes de méconnaissance des sources d'information par les élèves, parce que justement on est là pour leur expliquer.

Plagiat et droit d'auteur

Les élèves (et certains professeurs) croient pour la plupart que ce qui est en accès libre sur la toile est gratuit, libre d'utilisation et libre de droit. Il est très dur de leur expliquer par exemple qu'une photo, même mise en ligne sur FlickR, puisse être protégée par des droits d'auteurs. Et en même temps, comment refuser à un élève qui veut, dans le cadre d'un projet pédagogique en arts plastiques, imprimer une image pour l'utiliser dans un collage d'une oeuvre? Je tolère donc l'utilisation ponctuelle d'images dans les travaux personnels, mais avec l'obligation de sourcer l'image. Par contre, si leur production est un blog ou une mise en ligne sous quelque forme que ce soit, je les préviens bien que c'est illégal et que cela peut être pénalisé en terme de note finale (même si les professeurs disciplinaires ne sont pas forcément d'accord).

Le problème est plus grave quant à l'utilisation des textes qu'ils trouvent sur la toile. Après un bref rappel de la notion de plagiat et de celle de droit d'auteur dans le cadre d'une initiation à la recherche documentaire, un élève m'a demandé : "Mais pour les biographies, on peut faire copier/coller, puisque sa vie ne change pas d'un livre à un autre, c'est toujours le même homme". Et le pire, c'est que l'élève était sincère, il trouvait cela évident de copier/coller une biographie. J'ai eu d'autres cas de futur plagiat (pour l'instant les travaux en sont à leurs débuts) : les TPE et travaux d'ECJS des années précédentes sont parfois mis en ligne ; certains élèves copient alors l'intégralité du travail, ce qui est purement et simplement de la triche. Mais comment surveiller tous les élèves, sachant que la plupart font la production depuis chez eux. Un article du figaro fait état de ce problème et donne une piste de travail pour éviter les plagiats : faire travailler les élèves sur des problématiques locales, avec interview de chefs d'entreprise ou autres.

Le problème Wikipédien

D'après les documentalistes de mon établissement, cette année est le grand boom de Wikipédia. Les élèves y allaient un peu auparavant, mais cette année, c'est systématique. Pour vous donner un exemple : une élève travaillait sur wikipédia sur une biographie de Mauriac, mais une classe de TPE, étant prioritaire, vint la déloger. Je lui explique alors ce qu'est Wikipédia, que ce n'est pas forcément fiable et que si elle souhaite continuer son travail, elle a sa disposition des dictionnaires biographiques au CDI. Elle m'a répondu que ce n'était pas grave, qu'elle travaillerait chez elle et elle a refusé mon offre de dictionnaire!! Le problème, c'est que les élèves ne savent pas, pour la plupart, ce qu'est wikipédia (pour eux, c'est une encyclopédie) et ne comprennent pas pourquoi, alors que c'est si simple, ils ne doivent pas l'utiliser systématiquement. Bien entendu, cela fait partie de notre travail, mais il faut être constamment derrière eux quand ils font leurs recherches pour leur apprendre à analyser et critiquer la source. Ca marche parfois, mais c'est souvent au cas par cas qu'il faut intervenir... Pour pallier cela, j'ai installé Encarta sur les ordis, reste plus qu'à diffuser l'information. Si vous voulez creuser sur wikipédia et ses dérives, allez voir ce site intitulé Wikipédia, mythe de la neutralité, élaboré par une professeure de philosophie. Vous avez aussi cet aticle de Radio Canada sur l'utilité du wikiscanner et les enjeux de pouvoir liés à cette encyclopédie collaborative. Sur Internetactu, H. Guillaud fait le point sur les outils développés par wikipédia pour renforcer la confiance en ses articles. Pour compléter cette critique de wikipédia, vous pouvez consulter mes archives ici et , et une fiche de lecture sur blogonoisette du livre de S. Blondeel. Et une dernière contribution sur Wikipédia comme objet d'expérience pédagogique sur Marlenes Corner.