Paru le 14 octobre, voici le rapport du ministère sur l'enquête 2008 autour des pratiques culturelles des français sur le site du ministère de la culture "Elle étudie les domaines de l’Internet, de la télévision, de la radio, de la musique, de la presse et des livres, de la fréquentation des équipements culturels et des pratiques en amateur". Cette étude a été faite sur un échantillon de 5.000 personnes de 15 ans et plus. La dernière enquête datait de 1997. Entretemps, la dématérialisation des documents et l'équipement des foyers en TIC ainsi que l'accès à internet ont profondément changé la donne. Vous avez accès à la synthèse par Olivier Donnat ici.

Il note les mutations dues à la démocratisation d'internet et à l'élargissement de l'offre audiovisuelle (TNT, vidéo via box internet). Utilisation massive de nouveaux outils technologiques : consoles, lecteur DVD qui remplace le magnétoscope, lecteur mp3 qui tend à remplacer le lecteur CD, téléphone portable multifonctions. Nomadisation des outils qui permettent un accès plus large à la culture, développement de la communication interpersonnelle. Emergence d'une véritable culture de l'écran. L'internet devient un "media à tout faire". " si une forte durée d’écoute de la télévision était en général associée à un faible niveau de participation à la vie culturelle, il n’en est pas du tout de même pour l’internet qui concerne prioritairement les catégories de population les plus investies dans le domaine culturel ". Les français passent environ 31 h/semaine devant les écrans, dont 7h/semaine devant l'ordinateur, 1h pour les consoles, 3h pour le visionnage de DVD et 21 h devant la télé. Ce mouvement est marqué par le recul de l'écoute de la radio et de la télé par les jeunes générations. En effet, la télé et la radio sont remplacées par les émissions en streaming. La lecture de la presse et des livres est toujours en recul, mais il faut mettre un bémol : "la proportion de non-lecteurs est plus importante qu’elle ne l’était en 1997, sans toutefois qu’on puisse en déduire avec certitude que les Français lisent moins, compte tenu de l’arrivée au cours de la même période de la presse gratuite et surtout de la multiplication des actes de lecture sur écran". Le fait marquant est que la culture devient plus expressive : photo numérique, réalisation de films, blogging...

Bref c'est l'ère du Web 2.0 qui émerge! Pour compléter sur la lecture, cf bibliosession surr les nouvelles pratiques de lecture.