L'expression "fake" se diffuse de plus en plus dans le langage courant. Un fake a plusieurs sens :

  • "Dans un jeu en ligne, on nomme fake un participant qui utilise un autre pseudonyme que son pseudonyme régulier, dans le but, par exemple, de se « dédoubler » (et de tricher). En bon français on peut utiliser l'expression faux-nez.

  • Sur les réseaux de téléchargement peer-to-peer, les fakes sont des fichiers dont le titre et le contenu ne correspondent pas. Ils sont placés de cette manière soit pour rire, soit afin de décourager la contrefaçon, et là, le dépôt des fakes est assuré par les distributeurs ou les auteurs des œuvres et des logiciels. Dans ce dernier cas, les fichiers en question peuvent être conçus de manière assez perverse et contenir par exemple un début valide, correspondant à l'intitulé, ou constituer une version fortement altérée du fichier d'origine, etc.

  • Un fake peut aussi être un article truqué (par exemple, un photomontage). Par exemple sur un v-tuning. Par extention on trouve aussi sur le web des vidéos truquées avec comme principal vecteurs des sites comme Dailymotion ou encore YouTube, des morceaux de musique, et même des sites web reprenant le style et les thématique de vrais sites mais en détournant le contenu. On peut souvent assimiler le fake à la parodie. Voir un exemple ici [1] qui regroupe des fake de toutes natures.

  • Sur un blog, sur myspace ou autre espace d'hébergement de profils, un fake ou fake profile est un individu se faisant passer pour un autre internaute ayant acquis une certaine notoriété de par le nombre de visites, de commentaires ou d'articles lui étant consacrés". (source : Wikipedia)