(fournisseurs d'accès à internet). Le gouvernement prévoit d'engager les FAI par une charte à sécuriser le réseau internet en France (phishing, spyware, sécurisation wifi, protection des mineurs contre la pédophilie et la pornographie...). Ils devront en outre installer un processus de signalement : Les FAI, opérateurs et éditeurs en ligne devront volontairement signaler aux autorités les contenus et comportements interdits (racisme, haine raciale, crimes contre l’humanité, etc.) et les cas de pédophilie. Un comportement identique leur sera réclamé en cas de risque « immédiat pour la sécurité des personnes et des biens »[...] Mais il faut se souvenir que dans les engagements Olivennes, les FAI ont à tester et éprouver dès 2008 des mesures de filtrage contre les atteintes aux droits d'auteur. Autant dire que ce qui sera validé pour lutter contre la pédophilie sera automatiquement réclamé des ayants droit.

Il me semble que c'est l'Europe ne va pas être contente...