Après quelques réflexions sur le statut du blog, je me suis vite rendu compte de ses limites en matière d'outil collaboratif. Le blog est intéressant quand il est l'objet de réflexions personnelles ou dans le cadre d'une veille documentaire. Pourtant, il atteint vite ses imites quand il s'agit d'organiser les billets pour en faire une base de données ou lorsque l'on veut travailler avec d'autres collaborateurs. L'ordre antéchronologique ne permet pas d'optimiser les archives, manquede visibilité et l'on se retrouve souvent avec la problématique de la mise à jour des connaissances. Aujourd'hui je réfléchis à une évolution de plate-forme, plus conforme au contenu de ce blog. Etant donné que cette année, ma veille n'est plus aussi active que l'an dernier et que mes billets sont davantage analytiques qu'informationnels, je pense créer un site, basé sur les archives de ce blog, pour leur donner une meilleure visibilité. Ca fait un moment que j'y pense, mais, ne maîtrisant pas les codes HTML, cela me semblait trop laborieux par rapport au blog qui est très simple d'utilisation. J'en ai donc parlé au responsable du réseau de mon lycée, qui m'a parlé de Page Creator, l'éditeur de sites made in Google. Tout d'abord il faut créer un compte Gmail (l'identifiant sera le nom du site dans l'URL); puis une fois inscrit on peut en toute simplicité créer un site à partir de modèles préétablis (Change Layout pour la forme et Change look pour le choix des couleurs). Les designs proposés sont peu nombreux et non personnalisables, mais il y a quand même de quoi se satisfaire. Le site est en fait un assemblage de pages indépendantes, reliées entre elles par des liens définis (Link). Pour créer une page, il faut aller sur "Create a new page", puis la valider en cliquant sur "Create and edit". Ensuite il suffit de construire le site en remplissant les cases de textes et en créant autant de pages que de rubriques, reliées entre elles par des liens entre les pages (ex : Retour à l'accueil, Rubriques...). Pour l'instant, ce module est en phase bêta (c'est à dire en test) et en langue anglaise, mais comme tous les produits Google, il devrait être disponible en français dans les prochains mois. Une fois que le site est achevé, vous pouvez d'abord le visualiser (Preview), puis le publier (Publish).