Un article du Monde reprend le débat autour d'un projet de décret dont l'objet principal est la conservation des données des internautes par les FAI pendant un an : "En effet, sous prétexte de surveiller au plus près les internautes, un décret d'application de la loi sur la confiance dans l'économie numérique du 21 juin 2004, exige que les éditeurs de sites, les hébergeurs, les opérateurs de téléphonie fixe et mobile et les fournisseurs d'accès à Internet, conservent toutes les traces des internautes et des abonnés au mobile, pour les délivrer à la police judiciaire ou à l'Etat, sur simple demande.". Ce projet fait scandale dans les blogs de par ses mesures excessives et coûteuses, qui menacent les libertés individuelles et souvent comparé aux lois Bush.